aides rénovation maison

Rénovation énergétique : quelles sont les aides départementales ?

Quand on se lance dans la rénovation énergétique, il existe des aides financières que vous pouvez demander auprès notamment de votre département, toujours enclin à vous aider à lutter contre la vérité énergétique.

Quels travaux peut-on réaliser ?

Les travaux de rénovation énergétique peuvent permettre une meilleure relation des murs et des combles. Ils peuvent aussi concerner un changement de toiture, un renouvellement de portes et fenêtres ou bien 1, passage au double ou triple vitrage. Cela concerne également une remise à neuf de la chaudière ou le remplacement de convecteurs électriques énergivores (les fameux grille-pains) par un poêle à bois ou à granulés. Autre piste : la révision du système de ventilation (VMC, VMI, VMP, etc) pour avoir une bonne qualité de l’air sans forcément ouvrir ses fenêtres.

Quels sont les avantages ?

Ces travaux améliorent le confort et favorise le maintien domicile. Ils peuvent aboutir à des économies sur les factures énergétiques jusqu’à 40 %.

À quelle aide puis-je prétendre ?

Il existe des aides sur le plan national mais aussi sur le plan local. Pour obtenir l’aide à la rénovation énergétique de l’agence nationale d’amélioration de l’habitat (Anah), les travaux doivent procurer un gain énergétique de -25 % pour les propriétaires qui occupent leur logement et d’au moins 35 % pour ceux qui louent. Cette subvention se monte entre 7000 et 11 1000 € en fonction de l’importance des travaux, des revenus des propriétaires et des gains énergétiques réalisés. Une prime complémentaire est attribuée par l’Anah au titre de la solidarité énergétique. Elle est plafonnée à 2000 € pour les propriétaires qui occupent leur logement. Pour les propriétaires qui ont mis leur bien en location, un forfait de 1500 € est appliqué. Enfin votre département peut donner un coup de pouce supplémentaire aux propriétaires occupants via une subvention de 500 €. Certaines intercommunalités proposent également des aides complémentaires.

Qui est concerné ?

Les personnes propriétaires de leur logement (résidence principale) et les propriétaires bailleurs sont concernés. La maison ou l’appartement doit avoir plus de 15 ans et être situé en dehors de certaines agglomérations définies par votre département. Les revenus ne doivent pas dépasser un certain seuil pour une personne seule comme pour une famille.

Où s’adresser ?

Plusieurs organismes sont habilités à accompagner les propriétaires dans le montage de leur dossier, des diagnostics énergétiques initiaux jusqu’à l’étude éventuelle de solutions de préfinancement des travaux. Pour être dirigé vers ces opérateurs, il faut contacter l’Anah au 0808 800 700. À noter que certaines communautés de communes s’engagent à prendre en charge les frais de montage du dossier.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1e13d9af78ae6676ac129660003dd5a6$$$$$$$$$$$$$