chauffage au poêle

Zoom sur le chauffage d’appoint

Le chauffage d’appoint a pour principal objectif de chauffer ponctuellement et rapidement un espace dédié, contrairement au chauffage principal qui chauffe toute l’habitation. Il est judicieux d’utiliser le chauffage d’appoint pour des espaces où le raccordement au réseau de chauffage est difficile d’accès ou pour une grande pièce demandant un complément de chauffage. De ce fait, l’appareil de chauffage d’appoint donne la possibilité de contrôler manuellement son appareil et de gérer au mieux sa consommation d’énergie. Le chauffage d’appoint va aussi concerner les personnes qui ont des difficultés à se chauffer décemment et sont donc en précarité énergétique.

De nos jours et avec la crise qui sévit, de nombreuses personnes se trouvent en précarité énergétique sachant que le coût de l’énergie devient de plus en plus onéreux. Pour ce faire, certains individus préfèrent ne chauffer qu’une partie de leur habitation (en général la pièce principale) en substitution ou en complément d’un chauffage principal, pour avoir plus chaud dans la zone concernée, sans augmenter la puissance du chauffage principal qui chaufferait toute la maison entière et augmenterait le coût de l’énergie.

Cependant, un chauffage d’appoint très bon marché, d’occasion ou mal utilisé peut engendrer différents problèmes, à savoir : des maladies respiratoires –  une intoxication (poêle à pétrole, poêle à fioul, au gaz) – une augmentation de l’humidité et des odeurs incommodantes – une accumulation de nombreux polluants dus à une pièce mal aérée – des risques d’incendie dus à des appareils de chauffage non sécurisés. Pour éviter ce genre de problèmes, le chauffage d’appoint doit être fiable et bien utilisé et bénéficier d’une installation irréprochable.

Les différentes technologies en matière de chauffage d’appoint

La cheminée peut être un chauffage d’appoint ou un chauffage principal dans un petit logement. C’est généralement un foyer ouvert contrairement aux poêles à encastrer ou le foyer fermé qui limitent les risques de brûlure ou d’incendie. Le poêle à éthanol est une bonne alternative car il permet d’apercevoir une jolie flamme sans avoir l’inconvénient de stockage de bois.

Le poêle à pétrole, à gaz, au fioul : le poêle a fioul dispose d’une plus grosse puissance que le poêle à pétrole qui est un chauffage d’appoint d’une puissance inférieure à 3kW. Le poêle à pétrole est considéré comme le plus dangereux et le moins rentable sachant que le prix du pétrole augmente sans arrêt.  Il n’y a pas non plus d’évacuation des fumées, ce qui veut dire que les polluants stagnent à l’intérieur de l’habitat. Il est donc indispensable de bien aérer la pièce où il se trouve. L’odeur du pétrole est aussi très désagréable lors de l’allumage et de l’arrêt de l’appareil. Attention, le poêle à gaz n’a pas d’odeur, cela n’empêche pas qu’il est dangereux si celui-ci n’est pas sécurisé convenablement.

Le poêle à pellets ou granulés : il est souvent utilisé comme chauffage d’appoint et quelquefois en tant que chauffage principal. Avec le poêle à bois, c’est le chauffage d’appoint le plus intéressant et le plus fiable.

Avantages et inconvénients des chauffages d’appoint

Les avantages : une utilisation ponctuelle – une gestion maîtrisée (au plus près) de la dépense énergétique – une gestion aisée de la chaleur en ne chauffant qu’un seul espace – un chauffage très rapide.

Les inconvénients : pour certains poêles de chauffage d’appoint, une émission de polluants  et un combustible onéreux – des risques de brûlures et d’incendie.

En résumé

Il est essentiel de n’utiliser un poêle de chauffage d’appoint que pour de l’appoint (comme son nom l’indique) et non comme chauffage principal. Il existe des appareils spécifiques pour cela (chaudière etc.). Le chauffage d’appoint, si celui-ci est mal utilisé ou mal entretenu peut être néfaste pour la santé et augmenter le coût des dépenses énergétiques.  Cependant, et de nos jours, les poêles deviennent de plus en plus performants et de plus en plus sécurisés. Certains sont respectueux de l’environnement et les dépenses d’énergie sont donc de mieux en mieux maîtrisées. Pour avoir une installation fiable, il est primordial de passer par un installateur agrée et expérimenté. Il est aussi judicieux de se munir d’un détecteur de monoxyde de carbone.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fringilla elit. id porta. in eleifend libero sed Phasellus quis, sit