construction de maison

Construction de maison, qui choisir ? Architecte, constructeur ou maître d’œuvre ?

Avant de vous donner des pistes pour vous aider dans votre choix, ce qu’il est important de retenir c’est que la grande majorité des projets de construction nécessitent l’accompagnement par un professionnel expérimenté du bâtiment. Il s’offre alors à vous trois choix possibles : l’architecte, le maître d’œuvre le constructeur de maisons individuelles.

La conception de la maison

C’est sûrement l’élément clé qui va vous permettre d’éliminer un ou plusieurs choix. En effet le la vision des choses est assez différente entre les trois professionnels. La grande majorité des constructeurs vont proposer des maisons sur catalogue, c’est-à-dire des maisons dont la construction est standardisée et uniformisée afin de gagner du temps et de faire baisser les coûts de construction. Impossible donc de modifier la structure du bâtiment et de faire des changements majeurs. Seuls certains éléments du plan intérieur sont modifiables. L’inconvénient est évidemment de ne pas adapter la maison aux contraintes du terrain ou de l’environnement.

À l’inverse le maître d’œuvre et l’architecte vont s’adapter à vos besoins pour imaginer la maison la plus adaptée. Les plans sont élaborés entièrement sur mesure en fonction de vos attentes.

En résumé, il y a donc deux grandes catégories que vous pouvez distinguer et choisir en fonction de votre projet : les maisons standardisées ou les maisons sur mesure.

La transparence

La démarche entre ces trois différents intervenants concernant les entreprises qui vont intervenir sur votre maison est bien différente. Le constructeur s’occupe de tout, et à ce titre il n’est pas dans l’obligation de vous détailler les entreprises qu’il fait intervenir sur la maison. Vous n’avez donc aucun regard sur les devis et le coût des interventions par les artisans choisis. Impossible donc de savoir quelle est la marge que le constructeur réalise.

À l’inverse, avec le maître d’œuvre et l’architecte la transparence est totale. Il vous accompagne tout au long de votre projet et sont rémunérés sur cette base. Pour l’ensemble des travaux de la maison se sont des artisans qui interviennent pour lesquels vous avez eu accès aux devis. Cette vous qui avez le dernier mot pour choisir l’entreprise qui vous convient et vous pouvez également tenter de négocier auprès de chacun d’entre.

L’interlocuteur

Si pour certains constructeurs de maisons individuelles, de conserver le même interlocuteur car il s’agit, dans ce cas, un technico-commercial chargé en quelque sorte du suivi de votre chantier, ce n’est pas le cas pour la grande majorité d’entre eux. Vous pouvez donc vous retrouver avec plusieurs interlocuteurs. En premier lieu un commercial qui, on ne va pas se le cacher, surtout cherché à vous faire signer un CCMI (Contrat de Construction de Maison Individuelle). C’est ensuite au conducteur de travaux que vous aurez à faire. C’est lui qui vous accompagnera sur votre chantier jusqu’à la remise des clés. Il est donc fort probable que vous ayez à faire à deux interlocuteurs.

Ici encore, le maître d’œuvre et l’architecte fonctionne de la même manière car cette qui vous accompagne de bout en bout de votre projet. De la création des plans jusqu’à la remise des clés en passant par le suivi de chantier. Vous n’avez à faire qu’à un seul et unique interlocuteur.

Le coût

Par rapport à ce que l’on vient d’énumérer ci-dessus, qui pourrait paraître plus intéressant de faire construire sa maison avec un constructeur individuel car il semble profiter d’une standardisation des maisons pour faire baisser le prix. C’est en partie vrai, uniformisation des maisons ainsi que le fait d’en vendre un grand nombre permet de négocier le prix de matériaux, de simplifier la construction et donc d’arriver à un prix plus abordable. Attention néanmoins aux constructeurs qui vous permettent de personnaliser votre maison car dans ce cas en s’écartant du modèle de base des prix peuvent rapidement grimper.

L’avantage réside dans un budget totalement sécurisé avec la signature du CCMI. En effet après la signature d’un contrat de construction de maisons individuelles le prix est ferme et définitif, il est illégal de faire un avenant sur un CCMI. Bien sûr le constructeur a prévu des éventuels surcoûts et aura une tendance à gonfler le prix de départ pour éviter les mauvaises surprises.

Pour le maître d’œuvre et l’architecte, aucun contrat de construction et donc des prix totalement transparents mais attention aux aléas de chantier qui peuvent vite alourdir la facture de départ. S’il s’agit d’une malfaçon, l’artisan reste responsable et c’est à lui de rectifier son erreur à sa charge. S’il s’agit par contre d’une erreur ou d’un imprévu, ce sera à vous de payer le surplus sur des prestations qui n’avaient pas été chiffrées départ.

Avec ces éléments vous avez déjà des critères solides pour faire votre choix mais vous pouvez encore vous renseigner sur la façon dont chacun aura de gérer le suivi de chantier ou de vous proposer les bonnes garanties et assurances, et bien sûr les délais de construction. Pour cela nous vous conseillons de vous reporter à cet article : http://conseils-thermiques.org/contenu/architecte_constructeur_mo.php

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3ca5cde2e36d3c6cbf5b4f96ec2edd2c00000000000000000