Crédit immobilier : c’est le moment d’investir !

Se constituer un patrimoine en prévision du futur et des vieux jours est, somme toute, une très brillante idée. Mais, elle se heurte généralement à l’étroitesse du portefeuille et à la faiblesse du pouvoir d’achat de la plupart des ménages français. Une alternative existe cependant, le prêt immobilier. Éclairage.

Pourquoi recourir à un crédit immobilier ?

À cause des taux relativement bas ces dernières années, investir dans l’immobilier en sollicitant un prêt se présente comme étant l’option à privilégier. Qu’il soit amortissable ou in fine, le crédit immobilier est un excellent moyen de financement pour ceux qui veulent accéder à la propriété. Pour les experts, recourir à un emprunt constitue un avantage indéniable pour les personnes ne disposant pas d’énormes ressources financières.

Par ailleurs, au plan fiscal, des baisses d’impôts substantielles et de nombreux autres avantages sont accordés aux personnes ayant consenti un prêt pour l’achat d’un logement locatif. En plus, dans ce type de contrat d’endettement, une clause prévoit la souscription d’une assurance-vie par l’emprunteur. Ce placement est ensuite adossé au contrat pour servir de gage afin que le capital soit remboursé en fin de prêt.

Les catégories de crédit immobilier

Les emprunts immobiliers se subdivisent en deux grandes familles à savoir : les crédits amortissables et les crédits in fine. Le prêt amortissable offre la possibilité à l’emprunteur de rembourser un montant chaque mois. Calculé sur la base d’un taux qui peut être variable ou fixe, ce montant comporte les intérêts et le capital. S’agissant du crédit in fine, seuls les intérêts sont remboursés pendant la durée du prêt. L’intégralité de la somme empruntée quant à elle sera reversée en une seule traite, à la fin de l’échéance.

Les différents crédits immobiliers proposés par les banques

Voici quelques-uns des crédits immobiliers qui peuvent vous être proposés par les banques. Le premier, c’est le crédit à taux zéro. Il comporte de nombreux avantages. C’est un prêt dont l’usage est destiné à la construction ou à l’achat d’une résidence principale. Les montants attribués sont variables. Ils tiennent compte de la localisation du demandeur en fonction des zones A, B1, B2 et C.

Le second, c’est le prêt dit Accession sociale (PAS). Ce dernier donne droit aux allocations logement. Pour en bénéficier, l’emprunteur doit répondre à certains critères définis par la loi. Son accès est également soumis à certaines conditions de localisation et de zone. La taille des logements, pouvant être financés par le prêt Accession sociale, varie entre 27 et 103 m2.

Enfin le troisième, c’est le prêt conventionné. Comme le précédent, il donne également droit aux allocations logement. Son accord est soumis à une convention entre les banques et l’État. L’emprunteur n’est pas tenu de présenter une hypothèque ou un justificatif de sa capacité de remboursement. Son octroi doit servir pour acheter une résidence principale, un terrain, réaliser des travaux de réfection, acheter ou construire un logement à usage locatif. La taille de celui-ci varie entre 16 et 43 m2.

Category: Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis mattis nec eleifend fringilla elit. dictum