Location Airbnb courte durée

Location Airbnb : est-ce que ça vaut encore le coup d’acheter pour la location courte durée ?

La location Airbnb est une forme de business informel très rentable qui fait place à la chambre d’hôte traditionnelle. Toute personne qui souhaite transformer sa maison pour héberger des invités sont les plus sollicités sur le site. Et ça rapporte des revenus complémentaires pour le promoteur du système et l’hébergeur indépendant. Mais, aujourd’hui, est-ce, toujours une belle affaire de location de courte durée ?

Les avantages de la location Airbnb pour les propriétaires

Contrairement aux chambres d’hôtes traditionnelles et aux formules d’hébergement affiché dans les hôtels, la location Airbnb devient des adresses incontournables du tourisme de masse. En effet, elle devient une source de revenus supplémentaires pour rentabiliser leur maison. En plus d’être des hébergements indépendants, ils ne sont pas obligés de déclarer leurs activités au fisc ni à l’État. Et ils ne sont pas soumis aux réglementations des hôteliers et professionnels du secteur.

Un autre avantage, grâce à ce business, des retraités, des chômeurs, et même des entrepreneurs ont pu trouver un complément de revenu pour assurer leur retraite, ou augmenter leur standing de vie. Et les avantages ne s’arrêtent pas là, grâce aux bouches à oreilles, des destinations Airbnb sont devenus des références chez les touristes et ont pu étendre leurs services tels que le transfert aéroport, des visites guidées et des repas gastronomiques.

Les avantages de la location de courte durée chez les voyageurs

Presque la durée des séjours de vacances est de courte durée, et le fait d’utiliser le réseau Airbnb permet d’économiser le budget alloué au voyage. Pour les touristes ayant un pouvoir d’achat très limité, recourir au réseau serait bénéfique et plus sécurisé.

Parfois, les services offerts relèvent des grands hôtels 5 étoiles avec des formules tout compris. Si vous êtes amateur de l’originalité ou aimant la découverte, le style Airbnb est faites pour vous. Par contre, si vous êtes un type de client plus capricieux, plus exigeant en termes de qualité de services et de confort, optez pour les hôtels. En plus, les clients peuvent proposer des extra services au-delà de l’offre et qui profite bien à ces opérateurs touristiques informels.

Une forme de découverte

Depuis quelques années, la formule location de courte durée (réservée au tourisme) ne cesse de progresser, et a permis de créer des emplois. Partout en France, le phénomène des petits hébergements des rues n’est pas nouveau. Après la mer, la campagne, la montagne, voici que la formule arrive au cœur des cités.

La tendance aux séjours courts, le désir de découvrir le patrimoine historique des villes, de nouer des échanges culturels avec leurs habitants, sont autant des raisons propices à ce type d’hébergement. Le tout à des prix parfois de 30 à 40 % moins cher que les chambres d’hôtes formelles. En outre, la formule ne favorise plus les touristes étrangers, mais aussi les français en week-end ou en voyages d’affaires. Sans oublier les propriétaires eux-même, qui peuvent arrondir leurs fins du mois.

Une forme de concurrence déloyale

Le système de la location de courte durée d’Airbnb ne plaît pas du tout aux professionnels de l’hébergement, de la restauration et de l’hôtellerie. Aujourd’hui, l’État veut en finir en prenant des mesures de contrôles inopinées dans les quartiers. Il est vrai qu’en matière d’hébergement chez l’habitant, une certaine anarchie règne, voire une concurrence déloyale.

Les autorités tentent, par ailleurs, de réglementer le secteur en évinçant les locataires dites « sauvages », échappant à tout contrôle. Il est peut être d’adopter une nouvelle approche pour faire profiter tout le monde et de ne pas saboter le business florissant des autres, comme le dit l’article de Julien Loboda sur le sujet de la fin de la location en courte durée.

Category: Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adipiscing risus. venenatis, elementum in tempus felis