meilleur isolant pour maison

Pourquoi isoler les combles perdus ?

Isoler les combles perdus contribue à l’optimisation de la consommation d’énergie dans une habitation individuelle. Partie souvent négligée de la maison, les combles perdus sont sources de déperdition thermique qui s’avère être préjudiciable quand la facture d’énergie se trouve entre les mains des propriétaires de la maison.

Les réglementations

Avant d’isoler les combles perdus, il convient aussi pour les propriétaires et locataires de respecter les réglementations administratives en vigueur. Si vous êtes locataire, il s’agit de demander l’autorisation des propriétaires ou du syndic de copro si vous habitez un immeuble. La déclaration préalable des travaux à effectuer est en effet obligatoire dans le but de rendre habitables les combles par exemple. De même, vous êtes tenu de vous renseigner auprès des autorités fiscales afin d’avoir une idée sur les différents aides et crédits d’impôt en vigueur concernant les travaux d’isolation des combles perdus. Si les travaux ont pour but de rendre l’espace habitable, vous devez effectuer un diagnostic de votre charpente par le biais de l’expertise d’un professionnel.

Pour l’isolation des combles perdus, il s’agit de vous référer à des réglementations administratives. D’abord, chaque propriétaire doit suivre les normes, les règles professionnelles et DTU surtout les DTU31-2 et DTU51-2 qui concernent les travaux effectués sur les structures en bois. Ces supports de réglementations sont consultables sur internet (afnor ou cstb). Pour la construction neuve d’habitation, il s’agit de se référer aux obligations de la réglementation thermique entrée en vigueur en 2012. Si c’est pour des travaux de rénovation, la réglementation thermique 2007 est en vigueur. Pour isoler les combles, il est conseillé de choisir les matériaux isolants dont les étiquettes fournissent les informations liées au classement CSTB. Pour l’évacuation des déchets après travaux, il s’agit de voir les réglementations locales et la circulaire de 2011 (brûlage à l’air libre interdit).

Les solutions disponibles

Les travaux d’isolation dépendent de l’espace des combles perdus. Pour la petite surface au sol, il s’agit d’opter pour les techniques de déroulage et d’épandage. Toutefois pour les grandes surfaces, la technique du soufflage est la mieux adaptée. Côté matériau, on a le choix entre les matériaux à fibre telle que la laine de roche ou celle en verre pour leur qualité d’isolation (phonique et résistance au feu) ou les matériaux naturels comme la ouate de cellulose, la fibre de bois ou encore le chanvre. De même, les matériaux synthétiques sont très utilisés pour une isolation phonique optimisée : polystyrène expansé ou extrudé, polyuréthane, etc.

Le prix des travaux

D’ordinaire, les tarifs habituels pour l’isolation des combles tournent autour d’une bonne centaine d’euros. Ces prix varient d’un prestataire à un autre, l’essentiel est de faire appel à un professionnel tout en comparant les tarifs proposés. Pour se faire une idée du bon professionnel, il convient de demander un devis des travaux à effectuer et d’étudier chaque cas.
Qu’il s’agisse d’isoler les combles pour une nécessité phonique ou thermique, l’essentiel est de connaître les réglementations mises en vigueur et de faire appel aux bons professionnels.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

59d2c173a1aa819f9a8d3423c0597db1aaaaaaaa