fluoresceine dans une rivière à Chicago

La fluorescéine pour rechercher les fuites d’eau d’une maison

Une fuite d’eau ne s’annonce jamais à grands bruits de tambour. Elle est en général bien dissimulée dans vos canalisations. Parfois, seule une facturation excessive peut vous alarmer sur sa présence. Même en faisant appel à un plombier, il peut être compliqué de la localiser, sauf si celui-ci utilise l’une des meilleures techniques de détection : l’usage de la fluorescéine !

Qu’est-ce que la fluorescéine ?

En dehors du problème de la surconsommation, les fuites d’eau ont toujours été source de plusieurs dommages physiques (dégradations de plancher, de plafond, de revêtement…). C’est pour cette raison que le repérage de toute fuite d’eau, le plus tôt possible, est indispensable pour éviter des déconvenues.

C’est justement pour ce faire, qu’intervient la fluorescéine encore appelée « marqueur de fluide ». Elle est un colorant qui existe sous forme de liquide concentré et de poudre. Au contact de la lumière du jour, la fluorescéine change de couleur pour adopter une teinte verte ou jaune fluo. Cette propriété lui permet d’être très efficace pour une détection rapide des fuites d’eau, même dans les zones difficiles d’accès. Grâce à son caractère fluorescent, elle est aussi capable d’aider un professionnel à localiser une fuite dans un endroit ombragé ou de fortes volumétries d’eau.

C’est en fait un traceur qui offre de multiples avantages. D’ailleurs, on se sert également de la fluorescéine dans le domaine maritime, pour la recherche médicale ou encore en hydrogéologie.

Les caractéristiques de la fluorescéine

La fluorescéine est simple d’utilisation et facilement maniable. Grâce à son excellent pouvoir colorant, il permet de localiser de façon précise et en un temps record toutes les fuites, y compris les micro-fuites. Son empreinte lumineuse est si vive, qu’elle est facilement repérable dans l’eau, même à faible dose. Ainsi, les plombiers s’en servent pour réaliser la cartographie de la tuyauterie d’un logement, et y intervenir avec minutie, sans avoir à endommager le carrelage, les murs, le jardin, etc.

Ce fabuleux outil de traçage en milieu aquatique permet de récolter des informations fiables et précieuses, avant d’engager des travaux parfois lourds et coûteux. Ce qui permet d’éviter les pertes de temps, et donc de réaliser des économies. De plus, la fluorescéine est sans danger pour la santé de l’homme et des animaux. Le produit n’est ni polluant, ni toxique, et ne présente aucun risque pour l’environnement. Il est important de savoir que la fluorescéine est biodégradable. Enfin, la fluorescéine adhère peu aux matériaux, ce qui facilite son nettoyage.

Comment utiliser la fluorescéine pour détecter une fuite d’eau ?

Pour utiliser de la fluorescéine de façon efficace, il est conseillé de bien lire la notice ou de faire appel à un professionnel. Ce dernier saura comment la doser et la manipuler avec précision. Il va injecter le produit à des endroits stratégiques où peuvent se créer une fuite. Si le colorant est aspiré dans une brèche, il suivra le cheminement de l’eau jusqu’au point de sortie. L’eau qui s’échappe va alors se colorer en jaune. La fuite est ainsi localisée. Votre plombier va donc pouvoir effectuer les réparations nécessaires sur votre canalisation.

C’est ce qu’on appelle la méthode de détection des fuites d’eau par infiltration. Le produit traçant coloré que représente ici la fluorescéine, est déposé sur les zones d’étanchéité pour localiser les infiltrations et fuites. Utiliser un colorant comme la fluorescéine plutôt qu’une autre technologie, offre l’avantage de pouvoir distinguer des gouttelettes de fuites même sur une surface recouverte d’eau. Une spécificité qui n’est commune a aucune autre technologie de détection des fuites.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dolor quis, odio sit dictum eget Praesent Donec