Comment régler un détecteur de mouvement ?

Un détecteur de mouvement apporte un confort indéniable dans une maison. Ce petit équipement de domotique est en mesure de sécuriser les abords d’une propriété en allumant les luminaires extérieurs dès qu’une personne passe à proximité.

Pratique pour éclairer le soir une porte d’entrée ou un chemin, le détecteur de mouvement doit cependant se déclencher au moment opportun. S’il s’active de façon aléatoire, les lumières risquent de s’allumer n’importe quand dans la journée, qu’il fasse jour où nuit.

Outre le désagrément visuel, ce dysfonctionnement peut entrainer une consommation inutile d’électricité. Par conséquent, le réglage de la sensibilité du détecteur de mouvement est primordial.

Définir la zone à couvrir

Pour qu’un détecteur de mouvement ne se déclenche pas de manière inopinée, il convient de régler correctement les différents paramètres de sensibilité du capteur. En premier lieu, il faut déterminer la zone que le détecteur de mouvement doit couvrir. En général, il suffit de tourner une petite molette présente sur l’appareil pour définir l’étendue de la superficie à contrôler. Ainsi, plus on élève ce paramètre, plus la zone de couverture augmente à mesure que l’on s’éloigne du détecteur.

La position a aussi son importance. Par exemple, si le détecteur de mouvement est fixé au dessus d’une porte de garage, il est préférable d’orienter le capteur vers le bas. Ainsi, la lumière s’allumera uniquement à l’arrivée d’une voiture mais ne se déclenchera pas si quelqu’un passe à proximité. Dans certaines circonstances, cela peut s’avérer très utile pour éviter le déclenchement du détecteur de mouvement lorsqu’une voiture circule dans la rue ou qu’un piéton passe sur le trottoir.

Régler la durée de fonctionnement

La plage horaire et la durée de fonctionnement sont deux autres paramètres à régler avec soin. La plupart du temps, le détecteur de mouvement possède un bouton jour/nuit qui permet d’activer le capteur en fonction de la lumière du jour. En réglant de façon appropriée la détection de la luminosité, le dispositif peut ne réagir que s’il fait nuit. On évite ainsi le déclenchement intempestif de l’éclairage en journée.

De plus, il est possible de définir la durée de fonctionnement. On peut donc déterminer durant combien de temps la lumière doit rester allumée, en général de 1 à 15 minutes selon les modèles. Là encore, il suffit de tourner une petite molette dans la bonne direction pour augmenter ou diminuer cette valeur. Dans certains cas, il est utile de se munir d’une petite pince pour effectuer ces opérations de réglage car les boutons sont souvent difficiles à manipuler.

Tester la bonne combinaison

Pour obtenir le bon réglage d’un détecteur de mouvement, il faut parfois s’armer de patience afin de tester les différentes configurations. En effet, il n’est pas rare qu’il faille plusieurs tentatives avant d’obtenir la combinaison idéale entre la sensibilité et la zone de couverture.

Le mieux est sans doute de régler l’appareil à la tombée de la nuit pour être certain qu’il se déclenche au bon moment. Ensuite, il est plus commode d’affiner la zone de détection que l’on souhaite paramétrer en passant tout simplement dans le champ de vision de l’appareil.

En prenant en compte toutes ces consignes, il est certain que le détecteur de mouvement fonctionnera de manière optimale.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dolor. in leo. nunc Nullam luctus risus. fringilla eleifend accumsan