Immeuble haussmanien Paris

Division des biens : comment revendre efficacement un immeuble à la découpe ?

Vous êtes le propriétaire d’un immeuble et vous souhaitez faire une vente à la découpe ? Opération jugée en général comme complexe, ce n’est pas pour autant impossible. Il suffit d’avoir une connaissance du sujet et le tour est joué. Aussi, voici quelques informations sur le sujet pour vous aider vendre.

Estimation de la valeur de l’immeuble

L’avantage d’un immeuble de rapport ne réside pas que dans la location, la revente génère également une plus-value conséquente. C’est très pratique si vous souhaitez avoir un apport financier pour d’autres projets. Mais avant cela, il convient de bien estimer la valeur de l’immeuble à vendre à la découpe.

Sachez que la valeur de ce type de bien immobilier ne s’estime pas uniquement sur sa localisation, la rentabilité est aussi un point clé. Avec un rendement locatif élevé, la valeur de l’immeuble est revue à la hausse. La diversification du type de surface est également importante pour rehausser la valeur. Les méthodes d’évaluation à faire pour cette opération c’est l’évaluation par comparaison et l’évaluation par le revenu.

Diagnostic obligatoire

Pour une vente réussie, il faut déjà faire un diagnostic très approfondi du bien afin de mettre en avant ses potentielles. Que ce soit pour une vente en bloc ou une vente à la découpe, en tant que vendeur, vous devez faire un diagnostic obligatoire conformément à la loi de Construction et de l’habitation. Dans le cas d’une vente à la découpe, le diagnostic concerne uniquement les logements à vendre.

Votre dossier doit contenir les diagnostics mentionnés dans le code de la santé publique ainsi que le Code de la construction et de l’habitation. Ion cite : le diagnostic amiante, le diagnostic plomb, le diagnostic installation de gaz, le diagnostic installation d’électricité, le diagnostic des installations d’assainissement, le diagnostic de performance énergétique, le diagnostic termites et le diagnostic lié aux risques naturels et technologiques (selon la zone).

Faire appel à un avocat fiscaliste

Que ce soit pour la vendre un immeuble à la découpe ou pour d’autres opérations immobilières, il est toujours recommandé d’avoir une assistance professionnelle. En effet, pour une personne lambda, la vente à la découpe peut s’avérer être une véritable calamité notamment pour le prix fiscal. Dans ce cas-ci, l’aide d’un avocat fiscaliste est très appréciée afin de maitriser le cout de l’opération et les potentiels risques encourus.

Ce professionnel peut intervenir pour faire une évaluation de la rentabilité et la faisabilité de l’opération. Il peut faire une simulation des impôts à payer pour voir s’il faut reporter ou non l’opération. À noter qu’une exonération de l’impôt grâce à la plus-value est envisageable si le bien vous sert de résidence principale.

L’option SCI

Une SCI ou Société Civil Immobilière est très intéressante si vous êtes imposable à l’impôt et que vous avez utilisé un emprunt immobilier pour l’achat du bien. La SCI propose de sérieux avantages pour la gestion et la transmission d’un bien immobilier. Associé à l’aide d’un avocat fiscaliste, l’optimisation de la fiscalité est très intéressante. Bien évidemment, des risques fiscaux sont à voir comme la requalification dans la situation d’un marchand de biens.

Category: Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dapibus Donec nec libero commodo suscipit elit. luctus Praesent nunc