Assurance-villegiature

Assurance villégiature : comment y souscrire ?

Aucune loi ne vous oblige à assurer une location temporaire. Cependant, vous êtes considéré comme le responsable des dommages qui sont causés au logement durant votre séjour. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’avoir une assurance villégiature lorsque vous partez en vacances. Elle vous indemnise, le propriétaire et vous, en cas de sinistre. De quoi s’agit-il ? En quoi cette assurance est-elle utile ? Et comment y souscrire ? Les réponses à ces questions à travers cet article.

Qu’est-ce qu’une assurance villégiature ?

L’assurance villégiature est encore appelée « responsabilité civile villégiature » ou « responsabilité civile vacances ». Elle couvre les particuliers vis-à-vis des locations de vacances. Elle ne doit pas être confondue avec la garantie villégiature. Toutes les deux jouent le même rôle, mais ne sont pas souscrites de la même manière. En effet, la garantie villégiature est souvent incluse à un autre contrat, celui de l’assurance habitation. C’est à défaut de cela que les particuliers se retrouvent obligés de souscrire à l’assurance villégiature qui est un contrat à part.

A lire en complément : Location Airbnb : est-ce que ça vaut encore le coup d'acheter pour la location courte durée ?

Avant de souscrire à cette assurance, vous devez consulter votre assureur pour savoir si vous disposez d’une garantie villégiature. Si ce n’est pas le cas et que le propriétaire n’a pas assuré son bien alors la responsabilité civile vacances peut vous être utile.

Que couvre cette assurance ?

L’assurance villégiature vous permet d’être assuré sur le lieu de vos vacances. Elle prend notamment en charge les dommages physiques ou matériels qui sont causés au logement saisonnier ou à un tiers. Ces derniers peuvent être l’œuvre du vacancier lui-même, celui qui a souscrit à l’assurance ou d’un membre de sa famille. La responsabilité civile vacances couvre également les dommages causés par vos animaux de compagnie, biens matériels (véhicules ou autres) et employés.

A voir aussi : Maison à ossature bois : quels sont les avantages ?

Selon les clauses, ce contrat peut également couvrir les dommages dont l’assuré pourrait être victime. Il peut en effet offrir des garanties vandalisme ou vol, et couvrir vos effets personnels emportés pour le séjour. Certaines formules peuvent aussi prévoir des dédommagements en cas d’incendie, d’explosion ou d’évènement climatique.

Comment y souscrire ?

La première des choses à faire est de vous assurer qu’une garantie villégiature n’est pas déjà incluse dans votre contrat assurance d’habitation. Si tel est le cas, vous n’aurez qu’à contacter votre assureur pour l’activer avant de prendre le départ pour vos vacances. Pour cela, vous devrez lui fournir certaines informations importantes. Il s’agit de l’adresse exacte et du bien à louer et les dates du séjour. Vous devrez également le renseigner sur les détails du logement : le nombre de pièces, les équipements, la surface, etc.

Dans le cas où cette garantie ne serait pas incluse dans votre contrat d’habitation, vous aurez à souscrire une assurance. Vous devrez en effet contacter votre assureur pour obtenir une extension de garantie. Cela implique bien sûr une cotisation supplémentaire. Certaines assurances voyages prennent également la responsabilité civile villégiature en charge. Renseignez-vous donc lorsque vous en souscrivez une, vous pourriez ne plus avoir de l’assurance villégiature.

Attestation d’assurance villégiature : comment l’obtenir ?

L’attestation d’assurance villégiature est un papier qui certifie que vous êtes bien couvert pour votre logement saisonnier. Certains propriétaires exigent ce document avant de vous louer leur bien immobilier. Vous pouvez l’obtenir lors de la souscription d’une assurance villégiature ou de l’activation de la garantie incluse dans votre contrat d’habitation. Il vous est délivré par votre assureur et le délai de réception varie d’une assurance à une autre.

En somme, l’assurance villégiature peut être très utile aux vacanciers. Il est impossible de prévoir ce qui se passera pendant vous habiter temporairement dans un logement saisonnier. Il est donc important de prendre des précautions et la meilleure est de souscrire à la responsabilité civile vacances. Cet article a expliqué comment faire pour disposer de cette garantie.

Category: Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *