Cheminee-electrique-murale

Cheminée électrique murale : est-ce que cela consomme beaucoup ?

Une cheminée électrique murale est un excellent substitut à la cheminée à gaz ou au bio-éthanol. Elle se distingue tout particulièrement par son installation facile et son fonctionnement également simplifié grâce à la télécommande dont elle est équipée. Ce type de cheminée électrique peut faire office de chauffage ou d’objet décoratif. Mais quelle est sa consommation énergétique ? Consomme-t-elle beaucoup ? Les réponses dans ce billet.

Quelle est la consommation d’une cheminée électrique murale  ?

En mode chauffage d’appoint, vous utilisez 1000 à 2000 watts maximum, comme un convecteur électrique de la même puissance. La cheminée électrique murale est à même de chauffer efficacement une pièce ayant une surface oscillant entre 25 et 30 m². En termes énergétiques, elle consomme entre 1 et 2 KW/h.

A découvrir également : Ébénisterie : comment protéger le bois précieux ?

Cependant, lorsque la fonction « flammes seules » est active, la consommation est totalement réduite puisque vous ne consommez que celle d’une ou deux lampes basse consommation ou celle de LEDs. Vous pouvez notamment utiliser le mode « flammes » sans le chauffage. Ceci vous permet d’avoir la vision agréable du feu et de créer une ambiance conviviale dans la pièce. Selon les modèles et la taille, ce mode très économique, fonctionne avec une puissance allant de 4 à 15 W.

Il faut noter, par ailleurs, que le coût d’une cheminée électrique murale est fonction de certains critères comme sa taille et son modèle. Plus les cheminées sont larges et hautes, plus le prix sera élevé. Toutefois, il est possible de trouver des cheminées murales électriques en entrée de gamme à partir de 200 €.

A lire également : Les différents types de verrières

Quels sont les avantages d’une cheminée électrique murale ?

Il existe de nombreux avantages à utiliser une cheminée électrique murale. Tout d’abord, elle est sans danger pour les occupants du logement, car elle n’a pas de véritables flammes. Le risque d’incendie ou de brûlure notamment pour les enfants est donc presque nul. Une cheminée électrique murale respecte l’environnement étant donné qu’il n’y a pas de flamme, et donc pas de rejet en CO2 et d’émanations de gaz plus ou moins toxiques et de vapeur d’eau.

Si une cheminée à gaz consomme le gaz dès l’instant où il y a les flammes, avec les cheminées électriques murales, il devient possible d’obtenir des flammes sans le chauffage. La conséquence directe est que cela ne coûte que très peu. En plus de cet avantage, les cheminées électriques murales disposent d’une thermo-sécurité. Grâce à cette fonction, l’appareil s’arrête automatiquement en cas de surchauffe ou d’oubli.

Par ailleurs, un autre aspect intéressant avec la cheminée électrique murale, c’est qu’elle simule des flammes et crée de la chaleur. Par contre, il n’y a pas de combustion, et donc pas de fumée. Sa pose et son installation sont très faciles et à la portée de tous, lorsqu’elle est haut de gamme. Côté esthétique, vous avez tout à y gagner, car tout est tellement bien fait que vous n’y verrez que de belles flammes.

Comment choisir une cheminée électrique murale ?

La cheminée électrique murale donne un vrai cachet à l’intérieur de l’habitat tout en étant une solution économique en matière de consommation d’énergie. Pour bien choisir, considérez l’apparence visuelle du foyer. En effet, les différents modèles présents sur le marché proposent divers types de flamme : grande, petite, immobile ou mouvante, etc.

Choisissez surtout un appareil sécurisé. Certains modèles sont en effet équipés d’une protection contre la surchauffe aussi appelée thermo-sécurité. Elle est capable de couper l’alimentation électrique si l’appareil chauffe trop. Vous pouvez donc profiter de votre soirée au coin du feu sans danger. Par ailleurs, opter pour une cheminée électrique murale avec une puissance adaptée à votre emplacement.

En somme, la cheminée électrique murale vous apporte la convivialité comme une véritable cheminée. Vous n’avez surtout pas les inconvénients comme la cendre, la saleté, le stockage de bois, etc. De plus, son entretien est nettement moins contraignant contrairement à une vraie cheminée à bois.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *