5 astuces pour rénover un ancien parquet

Avec le temps et les chocs, un parquet perd peu à peu de sa brillance. Vous avez constaté des marques d’usure sur votre parquet et vous cherchez un moyen de les effacer ? Ciré, poncé, huilé ou lustré avec les bons produits, votre parquet peut retrouver son éclat d’origine. On vous invite à découvrir quelques astuces efficaces de rénovation.

Poncez votre parquet pour l’embellir

Vous souhaitez rénover l’ancien parquet du nouveau logement dans lequel vous emménagez ? Avec la méthode de ponçage également appelée « décapage », vous pouvez rénover efficacement votre parquet. Ici, poncer consiste à utiliser du papier abrasif, disponible sur prixabrasif.fr en bande ou sous forme de disque, pour retirer soigneusement la première couche de vernis et de bois sur votre parquet. Il permet d’uniformiser, c’est-à-dire d’enlever les éventuelles rayures et autres défauts. Toutefois, seuls les parquets en bois massif et contrecollés peuvent être véritablement poncés et rénovés. Les parquets stratifiés ne sont pas composés de bois. Ils ne peuvent donc pas subir cette opération.

A lire en complément : Comment choisir un nettoyeur haute pression Mac Allister ?

Avant de commencer le ponçage, assurez-vous que votre parquet possède une importante couche d’usure. Plus cette couche sera épaisse et plus il sera facile pour vous de la frotter. Le parquet massif a généralement une couche d’usure comprise entre 6 et 9 millimètres. Ce qui signifie qu’à raison d’un millimètre par ponçage, ce type de parquet peut être décapé entre 5 et 8 fois. Le contrecollé ne peut supporter autant de ponçage, en raison de sa couche d’usure très fine. Bien qu’il soit composé de 3 couches de bois (le parement, la couche centrale et la couche de contre parement), ce type de parquet n’a que 2 et 6 millimètres de couche. Par conséquent, on ne peut le poncer qu’entre 1 et 5 fois.

Cependant, pour effectuer ces travaux de rénovation, vous aurez besoin d’un certain nombre d’équipements en dehors du papier abrasif, entre autres : une bordureuse, une ponceuse à parquet et une ponceuse triangulaire. Il vous faut également des gants, un masque anti-poussière et des lunettes de protection, pour préserver votre santé. Pour finir, vous devez passer l’aspirateur et la serpillière, pour nettoyer toute la couche de poussière liée au ponçage du revêtement.

A lire également : Sticker pour salle de bain, les critères pour bien choisir ?

ponçage parquet

Sublimez votre parquet par le vernissage

Le vernissage plus connu sous le nom de « vitrification » est également utilisé pour sublimer un parquet non stratifié. Cette technique protège votre revêtement de sol contre la poussière, les tâches et autres agressions extérieures du quotidien. Lorsque vous achetez votre vernis, vous avez la possibilité de choisir entre différents effets :

  • le satiné,
  • le brillant,
  • le mât.

Le vernis doit également être respectueux de l’environnement et de votre santé. N’utilisez en aucun cas un produit qui vous donnera plus tard des maladies respiratoires (asthme, grippe chronique…). Vous devez ensuite bien préparer la surface de votre parquet par le ponçage avant de le vitrifier. Débarrassé ainsi de toute couche d’usure, votre parquet est prêt à recevoir sa première couche de vernis. Commencez toujours par le fond de la pièce pour éviter de marcher sur le sol fraîchement verni.

Passez des couches régulières qui vont uniquement dans le sens du bois. Pour égrener le parquet vitrifié, n’hésitez pas à vous servir de papier adhésif. De plus, passez l’aspirateur et un chiffon humide sur votre revêtement avant d’appliquer la seconde couche de vernis. Pour finir, laissez sécher pendant quelques heures et polissez avec un peu d’encaustique. Vous verrez votre parquet briller de mille feux.

Quelques produits naturels pour lustrer son parquet

Il est bel et bien possible de se tourner vers des produits naturels pour faire briller et lustrer son parquet. Entre la cire d’abeille, le vinaigre blanc ou des mélanges maison, vous pouvez nettoyer tout ce qui ternit la beauté de votre parquet.

La cire d’abeille

La cire d’abeille est le meilleur moyen pour vous d’obtenir une patine intéressante et une brillance inégalée sur votre parquet. Elle représente d’ailleurs le choix de nombreux ménages dans le traitement des revêtements en bois. Ses composants pénètrent profondément les pores de votre structure pour former une sorte de couche protectrice contre l’humidité et les saletés. La cire d’abeille laisse également un doux parfum après chaque application et c’est ce qui fait toute la différence.

Contrairement au vinaigre blanc, ce produit doit être directement appliqué sur votre parquet avec un chiffon ou une peau de mouton, pour plus d’efficacité. Le plus important est de frotter la surface du revêtement en faisant des gestes circulaires. Sur de grandes surfaces, cette opération peut s’avérer longue, mais elle demeure toujours très efficace. Elle conserve l’aspect authentique du bois tout en l’embellissant. N’oubliez pas que le bois est un matériau vivant ayant besoin d’être entretenu. La cire d’abeille vous permet d’accomplir cette tâche.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc a toujours été très utile dans l’entretien d’une maison, mais c’est un produit à manipuler avec précaution. Évitez d’utiliser le vinaigre blanc pur sur votre parquet, au risque de l’abîmer. Pour sublimer votre parquet, diluez le produit dans de l’eau chaude pendant quelques minutes. Il faut à peu près un demi-verre pour deux litres.

Appliquez ensuite le mélange sur la surface avec un balai à franges et des gants pour éviter de vous brûler les mains. Ne faites jamais l’erreur de vous servir de brosses dures ou de chiffons, car cela risque de rayer le parquet. Vous pouvez acheter un chiffon doux en microfibres. De plus, ne laissez pas le vinaigre blanc reposer trop longtemps sur le bois.

produits naturels entretien parquet

Les mélanges faits maison

Si vous avez peur des produits qui se vendent sur le marché, vous pouvez concocter vous-même des préparations pour faire briller votre parquet. Dans ce cas, vous aurez besoin d’huile de térébenthine, d’huile de lin et de la cire d’abeille. La quantité du mélange que vous aurez à utiliser dépendra de la surface de votre parquet. Quoi qu’il en soit, passez le mélange avec un doux chiffon sur le bois, quitte à terminer le lustrage avec un peu de vinaigre blanc pour parfaire le tout. À la fin, votre parquet sera comme neuf.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *