rouleau d'isolant

Quel est le coût d’une isolation des murs intérieurs ?

L’isolation des murs est l’un des deux types d’isolation les plus importants, avec l’isolation des combles et des plafonds, pour contrôler les coûts énergétiques de votre maison. Le chauffage et la climatisation représentant 50 à 60% de la consommation d’énergie d’une maison, vous pouvez donc comprendre qu’il est crucial d’avoir des murs correctement isolés.

Pourquoi isoler les murs ?

L’isolation des murs est essentielle pour empêcher la perte de chaleur par la cavité d’un mur par temps froid ou la pénétration de la chaleur de l’extérieur par temps chaud. Les murs à ossature sont remplis d’un isolant qui forme une barrière thermique entre le revêtement extérieur de la maison et le matériau qui constitue les murs finis, généralement des cloisons sèches.

Lire également : Quels sont les avantages du balai vapeur ?

Types d’isolants utilisés

Il existe plus de dix types d’isolants utilisés dans les murs, dont la paille, la laine de mouton et la fibre plastique recyclée provenant de bidons de lait. Toutefois, dans cette section, nous nous intéresserons aux types d’isolants muraux les plus courants. Ils représentent plus de 85% de l’isolation des murs utilisée dans les maisons aujourd’hui.

L’isolation en fibre de verre

L’isolation en fibre de verre reste le choix le plus populaire des propriétaires et des entrepreneurs. Elle est économe en énergie, facile à installer et abordable. L’isolant est fabriqué à partir de fibres créées en faisant fondre du verre et en le filant. En fonction de la densité de la fibre de verre, la natte offrira une valeur R de R-11 à R-15 dans une construction à ossature 2×4. Dans une ossature 2×6, la valeur R offerte par les nattes plus épaisses augmente jusqu’à environ R-21.

A lire aussi : Les utilités de la construction modulaire pour les professionnels de l’habitat

L’isolation en laine de roche

Également connue sous le nom de laine minérale, elle est similaire à la fibre de verre en termes d’aspect et de texture. Elle est fabriquée à partir de pierres ou de scories fondues qui sont filées en un matériau ressemblant à de la laine. Elle a à peu près la même valeur isolante que les matelas de fibre de verre à haute densité. L’isolation en laine de roche est assez écologique ; les fabricants utilisent en moyenne 75 % de contenu post-industriel. Comme la fibre de verre, aucun produit chimique n’est nécessaire pour renforcer ses capacités de protection contre le feu. Des matelas avec ou sans revêtement sont disponibles.

L’isolation en vrac

Connue techniquement sous le nom d’isolation en cellulose, elle est généralement fabriquée à partir de papier recyclé, principalement du papier journal, qui est réduit en très petits morceaux et transformé en fibres. Le contenu recyclé est en moyenne de 80 à 85%. En ce qui concerne la valeur R, elle est comparable à celle de la fibre de verre haute densité et à la laine de roche avec une valeur R d’environ 3,7 par pouce d’épaisseur. Cela équivaut à un peu plus de 12 dans une construction 2×4 et à près 20 dans une construction 2×6. L’isolation en cellulose doit être traitée chimiquement pour résister aux brûlures.

Coûts de l’isolation des murs intérieurs et extérieurs

Les prix sont comme suit

  • Isolation intérieure des murs extérieurs : environ 50 à 90 €/m² ;
  • Isolation extérieure des murs extérieurs : environ 100 à 180 €/m².

Pour une maison de 100 m², comptez entre 3 000 et 10 000 € (installation comprise), le prix variant fortement en fonction de l’isolant choisi.

Facteurs influant sur le coût de l’isolation des murs

Les facteurs qui influencent le coût de l’isolation des murs sont nombreux, les plus importants sont :

  • La taille des murs ;
  • La profondeur de la cavité ;
  • L’emplacement du mur ;
  • Votre lieu de résidence.

Le coût de l’isolation des murs étant calculé en mètres carrés, vous remarquerez que plus le mur est grand, plus le coût de l’isolation sera élevé. De même, la profondeur de la cavité murale augmentera à la fois le coefficient d’isolation requis pour atteindre le niveau d’isolation approprié et la quantité d’isolant nécessaire pour combler cet espace. L’augmentation du coût est donc double.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *