isolation mur

Comment procéder à l’isolation d’un mur humide ?

Beaucoup d’habitations sont victimes d’une importante humidité au niveau des murs. Cette situation peut vite dégénérer et faire apparaître des champignons et de la moisissure.

Dans cet article, nous vous expliquerons comment l’on peut remédier à ce genre de situation grâce à l’isolation.

Lire également : Trouver un professionnel pour les travaux d’assainissement

Mur humide : un symptôme à ne pas négliger !

Qu’il s’agisse d’un mur extérieur ou intérieur, la présence d’humidité doit absolument être corrigée. L’apparition de l’humidité est soit le résultat d’une infiltration d’eau soit celui d’une accumulation d’eau qui provoquera à la longue des conséquences non seulement sur le mur, mais aussi sur la qualité de vie dans la pièce touchée. Les symptômes se manifestent généralement par la présence de taches, une condensation, des odeurs d’humidité, des décollements de peinture ou de papier peint, sans oublier les moisissures.

L’eau qui abîme la structure du mur peut être le résultat d’une mauvaise ventilation de la pièce, d’une infiltration, d’effets indésirables de la pression hydrostatique ou bien d’une remontée capillaire. Les origines de ce problème peuvent être diverses et requièrent le travail d’un professionnel pour effectuer un diagnostic précis.

A voir aussi : Pourquoi opter pour un portail coulissant autoportant motorisé ?

Assainir le mur humide avant l’isolation

De nombreux isolants sont étanches, c’est pour cela qu’il faut procéder à l’assainissement du mur humide avant de les mettre en place. Installer un isolant étanche sur un mur qui est encore exposé à des infiltrations d’eau peut retenir celles-ci, ce qui risque d’accentuer les détériorations. Le mur va carrément pourrir, ce qui va engendrer des conséquences sanitaires catastrophiques. Avant de procéder à toute opération impliquant une isolation, le problème lié à l’humidité doit obligatoirement être diagnostiqué et corrigé. Le fait de mettre en place une ventilation mécanique contrôlée, d’injecter de la résine, de procéder à un drainage ou un à cuvelage peuvent aider à obtenir un assèchement définitif du mur.

Quoi qu’il en soit, le mieux à faire dans ce genre de situation est de solliciter l’aide d’un professionnel afin de remédier au problème, et ce, pour que ce soit durable.

Le choix de l’isolant et de l’installation pour un mur humide

Un mur devant être traité pour cause d’humidité doit être traité patiemment. Il faut en effet lui porter une certaine attention avant de procéder à son isolation. Il faudra prendre le temps de bien sécher la paroi à l’aide d’un ventilateur si nécessaire, d’attendre un moment et ensuite de vérifier si le problème réapparaît ou non. Une fois que le mur est totalement sec et dénué de taches, l’isolation devient alors possible.

Deux solutions peuvent être mises en place, à savoir :

La lame d’air et la laine de verre

Il est recommandé par précaution, face à ce type de mur à problème, de laisser un vide de construction de 2 à 4 cm entre la paroi et l’isolant en utilisant des tasseaux correspondants. La lame d’air qui sera de cette manière créée entre le mur et son isolant permettra une meilleure gestion de l’hygrométrie. Ensuite, veillez à choisir un isolant qui est non hydrophile, c’est-à-dire un isolant dont les composants ne seront pas solubles dans l’eau. C’est le cas par exemple des panneaux semi-rigides en laine de roche qui sont complètement adaptés à l’isolation de ce type de mur.

Enfin, l’installation d’une membrane pare-vapeur est recommandée entre cet isolant et la plaque de placoplatre pour protéger ces derniers de toute exposition à une éventuelle vapeur qui serait émise par la paroi.

Le liège expansé

Ce matériau est à 100% naturel, et offre l’avantage d’être imperméable à l’eau et perméable à la vapeur. Il est vendu en plaques ou en rouleaux, et devra mesurer entre 20 à 100 mm d’épaisseur en fonction du niveau d’isolation qui sera requis pour la pièce concernée. Il doit ensuite être posé sur le mur en question en laissant un espace de 5 mm seulement. Cette technique consiste à installer sur la paroi des plots conçus pour supporter l’isolant fixé par collage.

Esthétique, le liège ne doit pas forcément être recouvert de quoi que ce soit.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *