mérule en développement

Comment reconnaître un début d’attaque de mérule ?

La mérule est un véritable cauchemar pour les détenteurs de biens immobiliers anciens. Si votre propriété se trouve dans une région à risque comme la Bretagne ou les régions du grand ouest, il vous faudra alors vous méfier des premiers signes annonciateurs de la présence de ce champignon invasif qui attaque la boiserie et la détruit. Pour vous aider à anticiper l’invasion de mérules chez vous, nous avons pris le soin de rédiger cet article. Vous y trouverez la procédure à suivre pour détecter aisément ce champignon lignivore dans les pièces humides, mal aérées et sombres de votre habitat.

Comment détecter la présence d’une mérule dans sa maison ?

Vous avez remarqué des traces d’humidité suspectes dans votre habitation et cela vous inquiète. Avant de demander un traitement contre la mérule appliqué par l’entreprise CBH ou un autre expert de ce type de traitement du bois, assurez-vous que vous avez réellement affaire à une mérule. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des éléments qui peuvent vous aider à identifier avec facilité ce champignon. Cependant, seul un diagnostic établi par un spécialiste pourra véritablement lever vos doutes.

A lire également : Pourquoi isoler les combles perdus ?

Les signes annonciateurs d’une invasion de mérules

spores de mérule avec cordons mycéliens
spores de mérule avec cordons mycéliens

Même si la mérule est difficile à détecter par les particuliers, certains signes distinctifs permettent de la reconnaître. Ce champignon néfaste prend généralement d’assaut le bois, en particulier ceux situés au niveau de la charpente. De là, elle se propage ensuite aux escaliers et plinthes de la demeure en passant par les cloisons et les planchers.

Si vous constatez une déformation progressive du bois, la présence de filaments blancs à l’aspect cotonneux et une odeur de champignon sur ce dernier, cela devrait tout de suite vous mettre la puce à l’oreille. En effet, la probabilité qu’il s’agisse d’une invasion de mérules est très élevée. Que faut-il faire dans une telle situation ?

A découvrir également : Comment faire un bon entretien de toiture ?

Se faire établir un diagnostic mérule par un professionnel

Que vous soyez ou non sûr de faire face à une prolifération de mérules dans votre maison, il est indispensable que vous fassiez appel à une entreprise spécialisée dans le traitement de ce champignon lignivore. En effet, seul ce professionnel est capable de diagnostiquer clairement la présence d’une mérule dans une habitation.

Ce faisant, vous pourrez compter sur lui pour identifier la cause de cet envahissement soudain de mérule, mesurer son ampleur, évaluer les risques pour votre demeure et le bien-être des occupants et mettre en place un traitement efficient.

Mérule : les risques pour le logement et ses résidents

En tant qu’occupant ou propriétaire de maison, vous devez savoir que la mérule est aussi bien dangereuse pour le logement que pour ses résidants.

En effet, en dévorant le bois, ce champignon parasite des charpentes fragilise la structure du bâtiment, l’exposant à des risques d’effondrement et de prolifération à travers les murs. De même, ses spores sont nuisibles à la santé. Elles peuvent par exemple être à l’origine de nombreux problèmes respiratoires comme les irritations, les allergies, l’asthme, les bronchites et les sinusites.

Par ailleurs, vous devez également savoir que la mérule est contagieuse et peut se propager très rapidement d’une maison à l’autre. Par conséquent, si la propriété de votre voisin est en proie à une invasion de champignons lignivores, vous devrez alors vous montrer vigilant en faisant appel à un professionnel pour un diagnostic des pièces les plus à risque de votre maison.

Comment éradiquer la mérule de sa maison ?

Seul le spécialiste qui a diagnostiqué la présence d’une mérule est en mesure de proposer un traitement optimal. Ce champignon étant difficile à éradiquer, différentes méthodes et techniques sont généralement utilisées par les professionnels pour en venir à bout. Il s’agit notamment des produits chimiques et du feu.

En fonction de l’étendue des dégâts causés par la prolifération de la mérule, son traitement peut nécessiter d’importants travaux de rénovation pour se débarrasser définitivement de ce champignon hautement nuisible. Suivant la durée de ces derniers, les occupants de la maison concernée devront déménager pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Category: Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *